• Lilie Randrianasolo

D’une association vers une ONG, Projet Jeune Leader grandit

« Comment votre ONG fait-elle face à la covid-19 et ses conséquences ? »


C’est une question que des étudiants d’une école nationale de l’Université de Fianarantsoa ont posée à mon collègue Mihaja en 2021 afin d’identifier les façons qu’avaient adoptées les ONG pour s’assurer une résilience en temps de crise qui paralyse fortement les activités. Cette année 2022, cette question est revenue par d’autres étudiants encore de cette même école nationale. La pandémie du covid-19 continue à affecter Madagascar, sur le plan social, le plan économique et éducatif ; et à Projet Jeune Leader, nous n’étions pas épargnés… Etablissements scolaires partenaires ponctuellement fermés, nos équipes et leurs familles touchées par la maladie, des réunions de coordination virtuelles, faisaient partie du quotidien de l’année 2021. Il nous a fallu des adaptations et des ajustements pour arriver aux objectifs que nous nous sommes fixés.


Malgré ces défis – des défis certainement partagés par la majorité des organisations de la société civile à Madagascar et au-delà – Projet Jeune Leader a grandi en 2021.




Depuis la signature de la convention de partenariat avec le Ministère de l’Education Nationale en décembre 2020, chaque animateur/rice-éducateur/rice, chaque membre du personnel, chaque directeur de collège partenaire, a contribué à son niveau à faire grandir PJL et ce partenariat.

En assurant des cours dynamiques et participatifs, nos animateurs/rices-éducateurs/rices (« Jeunes Leaders ») ont véhiculé les objectifs de ce partenariat à toute personne présente au collège, à commencer par les élèves, les premiers bénéficiaires. Ils ont montré du professionnalisme en invitant les personnels enseignants et administratifs des collèges à assister à ces cours. Quand les Directeurs des collèges et les personnels enseignants assistent aux cours de nos Jeunes Leaders, les félicitent et leurs donnent des feedbacks, cela témoigne de leur engagement pour le partenariat et la cause qui nous anime.





Pendant les mois d’octobre et novembre 2021, avec notre Responsable Technique Régionale de la région Vakinankaratra, j’ai eu le privilège de mener des visites sur terrain pour nos partenaires au sein du Ministère. Chacun d’entre eux fût ravi d’assister aux cours innovants de nos animateurs. Le Chef du service de la coordination et du suivi des Activités au sein de la Direction Générale en charge des Etablissements Scolaires du Ministère, ainsi que la Coordonnateur National de l’ECS au sein du Ministère ont félicité notre animatrice-éducatrice lors d’une visite au CEG Behenjy dans la région Vakinankaratra. Ils ont été impressionnés par tant de maturité et de professionnalisme ; et ils n’ont pas retenue leur joie et admiration en félicitant la Jeune Leader.


Chez Projet Jeune Leader, nous avons eu la chance et la régularité d’ajouter de nouveaux CEG à chaque rentrée scolaire – une habitude maintenue en 2021 malgré la pandémie.

Pour la rentrée en septembre, 50 collèges publics dans Vakinankaratra, Amoron’i Mania et Haute Matsiatra – dont 5 furent nouveaux – bénéficient du programme innovant d’ECS par les animateurs/rices-éducateurs/rices de Projet Jeune Leader. Au mois d’octobre, après quelques semaines de cours, un autre collège de la région Amoron’i Mania a pu intégrer la grande famille des collèges partenaires, le CEG Antanetibe et le 56ème Jeune Leader. Fidèle à notre valeur – d’apporter une éducation complète à la sexualité de qualité à tous les adolescents – tous nos nouveaux collèges partenaires sont situés en milieu rural, très enclavé.



Sitraka, animatrice-éducatrice au CEG Antanetibe.

Enfin, l’année 2021 a aussi marqué un pas important : la mutation de l’Association Lead Santé pour devenir l’ONG Projet Jeune Leader.

Après de longues procédures, des attentes et patiences, Sophie, notre Directeur des Ressources Humaines et Contrôle des Gestions a été ravie de présenter aux équipes le certificat d’immatriculation de l’ONG Projet Jeune Leader. Ce nouveau statut ouvrira, nous espérons, des nouvelles voies et opportunités… pour grandir.